LYON (69 - RHONE)

IMPULSE

© VALENTIN STUDIO

SURFACE

10 000 m²

BUDGET

12 M€
HT

PHASES

ETUDE : 2017-2018

TRAVAUX : 2018-2020

MAÎTRISE D’OUVRAGE / PROCÉDURE

6eme Sens / Promoval

MAÎTRISE D’OEUVRE

Cetis (BE structure) / Aico (BE fluides HQE) / Korell (économiste)

TYPE DE CONSTRUCTION / PROJET

NEUF / TERTIAIRE + ACTIVITE
9150 m² de bureaux / 850 m² d’activité / un parking souterrain de 92 places
RT 2012

Depuis l’angle de l’avenue Galline et du boulevard Roger Salengro, l’architecture contextuelle du projet marque le renouveau de l’îlot. Ce projet contemporain s’exprime grâce à des volumes lisibles et des matériaux pérennes rappelant l’histoire du site.

Le projet conjugue les échelles d’intervention, au niveau urbain comme à l’échelle humaine. L’esplanade créée une respiration à l’échelle de l’îlot et du quartier. La conservation de la cheminée en brique conforte l’identité du lieu et assoit l’histoire.  La venelle permettra à terme de connecter la rue de Bruxelles au Nord à l’avenue Galline.

Le projet tient compte de l’ensemble des orientations d’aménagement liées à Galline Nord, notamment dans les proportions et les gabarits, et ce afin de respecter une notion de cohérence du quartier au regard de la mutation amorcée. Une percée visuelle vers le cœur d’îlot permet de créer une rupture d’échelle et une visibilité de ce passage. Alors que le front sur l’avenue Galline permet de conserver la qualité de lumière, l’ambiance paysagère participera à l’homogénéité urbaine avec le boulevard Roger Salengro.

L’implantation est le résultat d’un dialogue entre la nouvelle construction initiée à l’angle de l’avenue Galline et de la rue Bonnet, et les bâtiments historiques du site qui ont, pour certains, été réhabilités. La notion de séquence est également présente sur l’avenue Galline avec le recul du bâtiment B de 20 mètres par rapport l’alignement afin de créer une placette et de mettre en valeur la cheminée qui est le lien entre le passé et le futur du site. C’est un aspect symbolique fort du projet qui deviendra un repère dans le quartier.

Le concept architectural est basé sur le dialogue de bâtis aux volumes simples et sur l’utilisation de matériaux de façades pérennes en lien avec l’histoire du site. Ainsi l’on retrouve des socles en béton matricé lasuré et du bardeau terre cuite en façade courante. Les grandes ouvertures régulières apportent de la lumière naturelle en abondance au sein de cet ensemble tertiaire résolument contemporain.