LYON (69 - RHONE)

RÉSIDENCE SOCIALE – ZAC DES GIRONDINS (LOT 10)

SOHO ATLAS

SURFACE

4 200 m²

BUDGET

6.5 M€
HT

PHASES

ETUDE : 2019-2020

TRAVAUX : 2020-2021

MAÎTRISE D’OUVRAGE / PROCÉDURE

3F RÉSIDENCES / CONCEPTION-REALISATION

MANDATAIRE

SOHO ATLAS : MANDATAIRE CONCEPTION / MAZAUD MANDATAIRE : REALISATION

MAÎTRISE D’OEUVRE

SOHO ATLAS (architecte), MAZAUD (OPC), REGENERATION (paysage), MATTE (FLUIDES), KORELL (économie), CETIS (Structure), PEUTZ (acoustique), EXO-BIM (BIM MGT)

TYPE DE CONSTRUCTION / PROJET

NEUF / LOGEMENTS
149 logements, 1 local d'activité
25 places de stationnement

Sur la base d’une volumétrie assez simple déclinée du cahier des charges de la ZAC, notre architecture s’appuie sur les éléments suivants :

Le matériau principal est le béton brut banché. Il est coulé en place et se présente sous deux aspects : coffré lisse ou matricé (matrice fine e=1cm). Le second matériau est le métal thermolaqué avec un fini RAL semi mat ton bronze clair. Il est présent en retrait du matériau principal.

Nous avons évité le « logement couloir », avec une proportion de « profondeur/largeur » de 1,46 (L/l). Avec une Une trame constructive « large » de 4.03 m, combinée à une surface plutôt faible du logement type, génère une spatialité des studios agréables et un bon FLJ côté couloir, qui dans notre projet est un espace de vie à part entière.

Les niveaux sont fortement marqués horizontalement, avec un « regroupement vertical » des deux derniers niveaux.

Des ensembles menuisés monobloc intégrant menuiserie, volet roulant et panneaux métalliques pleins constituent les autres « briques » du système, en retrait du plan principal de 19cm.

L’organisation du plan courant est simple : les circulations desservent des logements de part et d’autres. Leur largeur est optimisée en partie courante à 1.30m.

Des sur largeurs ponctuelles constituent des respirations spatiales, notamment au droit des ascenseurs et de certaines typologies T1. Les espaces servants sont tous éclairés naturellement, sans exception.

Les séparatifs entre logements ne sont pas réalisées en béton mais en SAD. La conception de la structure du bâtiment vise une possibilité d’évolution optimale des plateaux dans le futur, plusieurs logements pouvant facilement être regroupés pour en faire un plus grand ou pour aménager tout autre type d’espace.

La partie centrale du rez-de-chaussée est un volume transparent en double hauteur qui met en communication visuelle (pour tous) et physique (pour les résidents) la rue et le parc.

Les bureaux sont vitrés sur le hall, avec une vision sur tous les flux de la résidence : hall, escaliers et ascenseurs.

La proximité du lot 10 avec la placette côté Ouest nous a orientés vers une implantation de la surface du programme à vocation commerciale et/ou associative côté Ouest. La conception de notre rez-de-chaussée va dans le sens d’une synergie avec cette placette et d’une animation de celle-ci.